où faire ses courses à Madagascar?

le

A l’origine de ce billet, un ami français installé à Madagascar m’a raconté que sa mère allait venir passer quelques jours à Tana (Antananarivo) et elle a insisté pour tout ramener de France: l’eau minérale, les papiers hygiéniques, des fromages etc. Son fils lui a expliqué qu’on peut trouver tout cela dans les grandes villes de Madagascar et qu’elle ne atterrir ni dans la jungle ni dans la savane.

Dans sa tête, elle avait l’image de petits africains noirs qui mangeaient du mil et de sorgo et qui faisaient plusieurs kilomètres pour faire les courses au marché du village. Où l’on ne trouvait que ce que produisait les paysans du coin. Certes, cette image existe quelque part à des kilomètres des grandes villes de Madagascar mais au lieu du mil, elle aurait pu imaginer du riz un gros bol de riz, du maïs et du manioc 🙂 L’Etat a voulu (re)introduire le sorgo mais l’estomac malgache semble ne pas avoir pu l’adopter.

Bref, si vous venez pour la première fois à Madagascar, notamment à Antananarivo, sachez que les produits de base que vous avez l’habitude d’acheter à Auchan ou chez Carrefour ou autres grands magasins peuvent être trouvés dans les principales grandes villes de Madagascar. Effectivement, toutes les marques ne seront pas présentes, mais au moins il y aura des marques du distributeur et quelques marques diffusées à la télévision française et surtout des produits locaux similaires.

  • Les grandes surfaces:

Historiquement, les plus anciens se souviennent de Prisunic et de supermarché Champion à Antananarivo. Ces magasins n’existent plus et à la place se trouve actuellement l’hôtel Le Louvre. Mais selon les villes, il est possible de faire ses courses dans l’un des magasins Jumbo/Score, Leader Price, Shoprite, Horizon ou encore Supermaki et ShopLi (ex-Shop Liantsoa) qui sont présents dans les villes suivantes:

  •  Antananarivo :
    • Jumbo/Score (à Antsahabe près du Tunnel, près de la tour Zital à Ankorondrano, chez Akoor sur la route Digue, à la Galérie Smart Tanjombato et bientôt à Talatamaty près de la Bank of Africa, à Itaosy dans l’enceinte du supermarché Horizon Ivato Itaosy)
    • Leader Price (à Tanjombato, à la Galerie Pacom Andraharo et à Ankorondrano en face du mosquée)  –
    • Shoprite (près de l’Hôtel de ville à Analakely, dans l’enceinte de Tana Water Front à Ambodivona, à Talatamaty en face de la station Galana, à Ambasanimalo sur la route de l’Université Ankatso)
    • Horizon (à Ivato près de l’aéroport et à Itaosy)
  •  Tamatave (Toamasina) : Jumbo – Leader
  • Majunga (Mahajanga) : Jumbo – Leader Price – Shoprite
  • Diego Suarez (Antsiranana) : Jumbo
  • Tuléar (Toliara) : Jumbo
  • Antsirabe : Jumbo – Shoprite
  • Nosy be: Leader Price
  • Les épiceries :

Les tarifs appliqués dans les grandes surfaces ne sont pas toujours abordables comparés à d’autres endroits où l’on peut acheter des produits de substitution. Traditionnellement, les malgaches font leur courses dans les épiceries de quartier. On peut y trouve de l’huile, du sucre, du beurre, des boissons gazeuses, de la bière, du rhum et des fois même du vin ou du whisky. On y achète généralement du riz – de meilleure qualité et plus abordables que dans les grandes surfaces – des grains (haricots, lentilles, pois, maïs, etc.) du sel, du papier, des enveloppes, des cigarettes, des recharges téléphoniques et d’autres produits à découvrir sur place.

Les Supermaki ou ShopLi, des petites surfaces de libre service, se confondent maintenant à ces épiceries et on peut les trouver dans plusieurs quartiers de la ville. D’autres enseignes commencent à apparaitre et à chacun d’y trouver son bonheur.  Personnellement, je trouve pratique ces petites épiceries de quartier dans pratiquement toutes villes car cela anime le quartier et solutionne nos urgences de dernières minutes. Quoique dès fois dans certaines épiceries le prix de certains produits sont trop élevés si dans le cas général c’est plus abordables que dans les grandes surfaces.

  • Les marchés traditionnels

Ici, c’est le marché traditionnel comme on en trouve partout dans le monde, même en Europe, où il y a des vendeurs de fruits et légumes, des marchands de poissons et d’autres fruits de mer et de la viande (porc, zébu, poulet rarement du mouton et très rarement sauf peut-être dans le Sud de Madagascar de la viande de bouc et de chèvre).

Dans ces marchés traditionnels, il y a de bons prix et il y a le prix à la tête du client. C’est énervant des fois mais il faut souvent négocier le prix pour se rapprocher du bon prix. Il y a de tout ou presque là-bas: de la salade, des choux, des brocolis, tous les fruits (banane, fruits de saison comme les leetchis, orange, avocat, ananas, passion, grenadelle, nèfles, fraise, goyave etc.), toutes les légumes, tous les grains (lentilles, pois, haricots, etc.) surtout des pommes de terre.

Dans certains marchés, il faut mettre des chaussures « tout terrain » car il peut y a voir de l’eau et de la boue. Il faudra aussi emmener des sacs pour mettre les courses car les sacs en plastique que l’on y retrouve n’arrivent pas toujours intacts jusqu’à la maison lorsque c’est rempli.

A Antananarivo, les principaux marchés sont :

  • Andravoahangy, surtout le mercredi (dès fois aussi animé le samedi matin)
  • Mahamasina, surtout le jeudi
  • Analakely, avant surtout le vendredi (les produits que l’on y retrouver sont devenus plus chers que ceux vendus dans les autres marchés), d’où l’ancienne appellation « le Zoma » (litt. le vendredi)
  • Anosibe, surtout le samedi, il y a pleins de grossistes là-bas pour acheter par exemple du riz de plus de 50kg etc.
  • Isotry et Ambodinisotry, surtout le samedi aussi
  • Namontana, entre le quartier d’Anosibe et vers Progranit/Gastro Pizza Soanierana, très tôt le matin pour avoir les meilleurs prix des paysans avant que les marchands classiques prennent le relai
  • Mahazo, sur la sortie de la ville vers la RN2, surtout le samedi et dimanche
  • d’autres tels que Ambanidia, Ankazomanga, Anosikely, etc.

Dans tous les cas il faut toujours s’habiller sobrement pour aller faire ses courses dans ces marchés traditionnels. Donc pas d’apapreil photo, ni caméra, ni bijoux en or ou en argent ni pierres précieuses. De préférence se faire accompagner par un local car certains marchands ne parlent pas toujours français (et encore moins d’autres langues).

Voilà, c’est un premier aperçu global des endroits où l’on peut faire ses courses à Madagascar et surtout à Antananarivo. j’espère que cela vous aidera.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.