La crise à Mada: quelques conseils pour les touristes

Mis à jour ce 10 juin, les guides et chauffeurs-guides de Madagascar alertent les autorités à cause de l’insécurité grandissante sur la route des circuits touristiques de Madagascar. Un chauffeur-guide a été tué par balles avant-hier, d’autres 4×4 se sont fait attaqués. L’article qui suit a été écrit plusieurs jours plus tôt et on le laisse exprès pour marquer la recrudescence de l’insécurité à Madagascar. Cela va faire mal à l’économie, surtout au niveau du secteur tourisme, mais mieux vaut prévenir que guérir et là je crains que ce soit déjà médecin après la mort. Pour le moment, informez-vous, attendez que la situation soit plus calme, que des mesures ont été prises par les autorités. Cela ne nous arrange guère mais je préfère alerter que de ne rien faire. 

————————————-

Chers amis lecteurs et voyageurs, prévoyant un séjour à Madagascar dans les jours à venir, j’aimerais vous encourager à maintenir vos voyages à Madagascar et de ne pas annuler les réservations déjà effectuées.

Contrairement à ce que vous pouvez voir, lire ou entendre dans les médias internationaux, vous pouvez voyager en sécurité dans la majorité du territoire malgache, hormis les incidents des localités ou sévissent certains dahalo (voleurs de zébus) et hormis le centre ville de la capitale qui est le centre des manifestations politiques actuelles.

En effet, pour ceux qui séjournent ou passent à Antananarivo, il faut en général éviter le quartier d’Analakely, l’Avenue de l’Indépendance, Antaninarenina, Anosy, Mahamasina, Ambohidahy. Mais en général, si vous pouvez obtenir les messages officiels de vos ambassades respectifs, ce serait mieux.

Par ailleurs, vous êtes aussi invités à consultés les réseaux sociaux, en particulier Facebook et Twitter. Certaines publications ouvertes et publiques sont pratiques dès fois avec les hashtags #Madagascar #Antananarivo #Mdg2018 ou le nom de quartier qui vous intéresse (cf. google maps)

Si vous devez passer en centre ville, surtout le samedi matin (statistiques des événements depuis 2002), munissez-vous d’une petite serviette et d’une bouteille d’eau car les bombes lacrymogènes peuvent être lancées à tout moment par la force de l’ordre pour disperser les manifestants.

Pour ceux qui sortent de la capitale, rien n’est à signaler dans le cadre général, à part peut-être les accidents de voitures (camions, taxi-brousses) sur les routes nationales. Mais si possible, voyager le jour. Ou si vous devez voyager la nuit n’emporter aucun objet de valeur si vous pouvez les laisser quelque part car il y a de temps à autres (mais rarement) des risques d’attaque.

En général, Madagascar est comme tous les autres pays où il y a des cas d’insécurité par endroit et d’une manière aléatoire mais qui n’est pas plus dangereux que dans les autres pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.