Sur la piste de l’Arche de Noé : Namahanambasy (2éme partie)

NamahanambasySuite à la première partie de ce post, nous allons vous présenter l’histoire du « Toby » de Namahanambasy.

Namahanambasy est un village situé entre la commune d’Antanifotsy (RN7) et celle d’Ambohitomppoina, en passant par le village d’Ambatomiady. Elle se trouve à environ une trentaine de kilomètre de route secondaire depuis la localité d’Antanifotsy. La route qui y mène est très mauvaise. En saison sèche, on peut facilement s’y rendre en taxi-brousse ou avec une petite voiture assez élevée mais en période de pluie, un véhicule tout terrain est le minimum. Il faut prévoir entre 3 à 5 heures de trajet entre la bifurcation à Ilempona, de la RN7 jusqu’à Namahanambasy. Il y a une plaque qui indique une autre bifurcation à gauche à trois kilomètre de l’arrivée.

Toby Namahanambasy 1

  • L’ordre divin :

La construction du « Toby » de Namahanambasa a débuté il y a 22 ans de cela. « Mamafara »alias Hélène Rasoazanakolona a reçu un ordre précis de Jésus Christ, lors de sa visitation, pour construire un grand bâtiment, sur un emplacement précis. Elle a refusé maintes fois mais finalement consent de le faire. Le terrain où les travaux devraient avoir lieu appartient à la famille de Mamafara et Jésus Christ lui a demandé, ainsi qu’à toute sa famille, leur consentement afin de lui céder cette parcelle pour la construction.

  • La rencontre avec Noé :

Mamafara craignant de ne pas être à la hauteur des taches à faire se voit recevoir l’aide de Noé (authentique). En effet, Jésus Christ lui demanda de se rendre au carrefour entre la bifurcation vers Namahanambasy et la route vers Ambohitompoina et d’y interpeller un homme à bicyclette. Les alentours étant très déserts, c’étqit assez étonnant d’y retrouver une personne précise, mais Mamafara a quand même décidé de s’y rendre. Et effectivement, l’homme à bicyclette passait par là et a accepté de l’aider.

  • Toby Namahanambasy 2Des sacs de tourmaline :

Mamafara n’avait pas les moyens financiers de construire l’église, car c’en est aussi un, et Jésus Christ lui indiqua un lieu où elle devrait  creuser un trou d’un mètre de diamètre et un mètre de profondeur. Elle le fit et y découvrit plusieurs tourmaline qu’il a fallu charger dans ces gros sacs de riz pouvant contenir chacun entre 50 et 200kg de grains de riz. Les sacs furent chargés dans des charrettes. Selon les experts c’étaient des tourmalines d’excellentes qualités.

(à suivre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s