L’aéroport, 1ère image d’un pays, parlons d’Ivato (part 1)

Pour venir à Madagascar, un des principaux aéroports internationaux qui peut accueillir les voyageurs et les touristes est celui de l’Aéroport International d’Ivato. Situé à une vingtaine de kilomètres d’Antananarivo, Ivato gère plus de flux que tous les autres aéroports de la grande île.

Il est donc la première image que les étrangers aient de la capitale voire du pays. A force de côtoyer les aéroports, on voit maintenant la différence et on va surtout commenter ces différences et surtout ce qui pourrait être amélioré dans les différentes prestations que propose notre aéroport international.

Il est normal que dans un vol commercial, que ce soit en classe économique ou en classe affaire, on doit toujours attendre quelques minutes entre l’immobilisation de l’appareil après atterrissage et le moment où tout le monde peut sortir pour rejoindre la salle de débarquement. Jusque là tout est normal et suivant la compagnie choisie, la note générale est plutôt bonne. Ce temps d’attente doit être profité pour remplir la fiche de débarquement si on ne l’avait pas encore fait durant le vol. A condition bien sûr que le PNC avait bien voulu les distribuer avant l’atterrissage.

Une fois cette fiche remplie, comme dans presque tous les aéroports internationaux, il faut cibler où est-ce qu’on peut faire la queue pour passer les douaniers. Résidents, non résidents, citoyens malagasy etc. Une des premières remarques à faire, c’est qu’au débarquement, contrairement à l’embarquement, les personnes ayant des enfants ne sont pas systématiquement prioritaire. Aucune indication ou annonce ne le mentionne et après des heures de vol, tout le monde a envie d’en finir au plus vite. Donc c’est un des principaux points à voir par les responsables. Pour ceux qui utilisent l’aéroport, il faut donc user de patience, surtout si vous vous sentez concernés.

Avec les douaniers, il n’y a pas encore de camera et de scanner pour photographier le titulaire du passeport. Et un peu comme dans pratiquement le peu d’aéroports que j’ai pus voir, le sourire n’est pas toujours présent à l’accueil. (dès fois même pour certaines compagnies aériennes, il n’est pas non plus très présent, on aura l’occasion d’en parler ultérieurement). Là aussi rien de bien grave et plutôt fréquent dans tous les aéroports du monde.

(à suivre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s